Affiche-congres2016Bienvenue au Xième congrès Yaboumba !

En 2004, une idée m’est venue : pourquoi ne pas organiser un congrès Yaboumba ?… Allez soyons fous… organisons le tout premier congrès Yaboumba au… Cambodge ! Plus de 80 confrères m’avaient suivi. Ce congrès fut épique tant au niveau professionnel, culturel qu’humain. Pour une première, je n’avais pas choisi l’entreprise la plus simple. A tel point qu’au retour, à l’aéroport de Singapour, j’ai juste fait une syncope ! Vite remis de cet état « passager », nous sommes partis l’année suivante au Kenya ! Les congrès Yaboumba devenaient à eux seuls une vraie institution. L’idée était alors d’alterner les lieux avec une année à Paris et une autre à l’autre bout de la Terre. En 2007 et 2011, respectivement, le Costa Rica et les Açores nous ont accueillis. En 2006, 2008, 2009 et 2012, c’est ma « maison Mère » – le Muséum national d’Histoire naturelle, qui nous a hébergé.

Le souvenir le plus émouvant, le plus poignant, le plus beau, reste le congrès en 2010 où j’ai eu comme co-chairman, monsieur le Pr. Murray Fowler, le mentor des mentors, respecté de tous les vétérinaires faune sauvage. Nous avions rassemblé plus de 320 personnes, toutes sous le charme de ce personnage de légende. Une page était tournée. J’ai su que jamais plus je ne pourrais organiser un événement aussi puissant en émotions, pour moi. Néanmoins, les congrès ont continué mais en 2012, j’ai annoncé que j’arrêtais tout, du moins beaucoup de choses… Monsieur Fowler nous a quitté en 2014. Une page était vraiment tournée.

Nous nous sommes arrêtés à la neuvième édition… avec comme un goût d’inachevé. Il a fallu quatre ans pour atteindre une dixième édition. Aujourd’hui, nous avons, mes confrères et amis des premiers temps, évolué, grandi un peu, mûris (ce dernier point reste à prouver). Les jeunes deviennent de plus en plus impliqués. Le paysage a bien changé, plus de formations, plus de techniques, plus de connaissances, et c’est tant mieux.

Ce dixième congrès Yaboumba a été organisé « à l’ancienne », à l’échelle humaine, avec comme unique prétention le désir de partager. Je n’arriverai pas à vous décrire mes sentiments, peut être trop personnels… A vous de découvrir le vôtres en venant parmi nous…

Norin Chai
DVM, MSc, PhD, DECZM (ZHM)

Comité scientifique

Titre de la boîte avec icône

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte

Titre de la boîte avec icône

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte

Titre de la boîte avec icône

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte

Titre de la boîte avec icône

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte

Titre de la boîte avec icône

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte